PASTORALE DE LA SANTÉ

Service d’Église-Santé
logopastosantelille.jpg
Coordonnées
39 rue de la Monnaie
59000 LILLE
Tél: 03 20 74 91 69sante@lille.catholique.fr
EquipeJean-Philippe CARON, délégué diocésain (DDPS)P. Raphaël BUYSE, prêtre accompagnateurChantal LAVOILLOTTE, responsable diocésaine de l’Aumônerie des Hôpitaux et Établissements de santéAstrid et Dominique COCHELARD, responsable diocésaine de la Pastorale des Personnes handicapéesMarie-Christine CAHOUR, responsable diocésaine du Service Évangélique des malades
Equipe diocésaineJean-Eudes BACQUET, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale SantéJean-Philippe CARON, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale SantéElisabeth LEBLOND, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale SantéJean-Michel LECERF, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale SantéClara LESCAUT, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale SantéPablo RODRIGUES, Membre du Conseil diocésain de la Pastorale Santé

 

Témoigner du souci de l'Eglise pour les questions de santé et être signe de la tendresse de Dieu pour toute personne blessée par la vie.

 

Agenda

09

Fév.

17:00

Job, ou la torture par les amis

Concert - Spectacle/Lille/Libre participation aux fraisLire la suite
Informations pratiques
53 rue de la Marbrerie
59000 Lille
03 20 74 91 69sante@lille.catholique.fr
A l'occasion du dimanche de la santé, Job ou la torture par les amis de Fabrice Hadjadj Interprété par la compagnie Tic Tac &co Si tout livre de la Bible s’ouvre comme une faille, il en est certains qui s’ouvrent comme des blessures à vif. Tel est le Livre de Job, dont le héros (ou anti-héros) se tient au centre de toutes les tensions. Païen résidant dans le pays d’Ouç, il croit pourtant au Dieu d’Israël ; aimé de l’Éternel, il n’en est pas moins tourmenté par Satan ; figure de l’espérance, il ne craint pas de déclarer : La pendaison me séduit. Comment comprendre cette foi à la lisière de l’athéisme ? Comment admettre que ces apparents blasphèmes soient plus près de la confiance que toute résignation ? Plus que l’essai, le drame semble ici nécessaire. C’est un Job moderne qui surgit sur l’espace nu du théâtre. Et le voici qui subit l’une après l’autre les attaques de ceux qui sont pires que ses ennemis : ses amis trop compatissants, lesquels s’efforcent d’étouffer sa plainte par des consolations sirupeuses ou des désolations figées. De l’euthanasie au cynisme, de la « pensée positive » au catéchisme automatisé, comment Job résistera-t-il aux assauts de tant de sollicitude ? Une tragi-comédie à la fois drôle et dure, avec un Dieu myope et un diable soucieux, où la vérité de l’homme ne peut plus se résumer à des leçons, mais se proclame dans un cri vertical - une blessure par où passe une étrange lumière. Salle Alain Colas à Lille Libre participation aux frais