Soutenons les vocations

À partir de septembre 2021, c’est à la Maison Saint-André de Lille que les propédeutes des diocèses de Lille, Arras et Cambrai seront accueillis et formés. Cette maison, qui accueille déjà de nombreux étudiants, recevra également les jeunes (garçons ou filles) souhaitant offrir une année pour Dieu.

Que sont la propédeutique et l’année pour Dieu ?
> L’année propédeutique est l’année de préparation au séminaire. Cette année s’adresse à des hommes qui veulent se poser sérieusement la question d’une
vocation sacerdotale. C’est à la fois un temps de discernement et d’approfondissement de la vocation et un temps de préparation en vue d’une éventuelle entrée au séminaire.
> L’année pour Dieu s’adresse à des jeunes de 18 à 30 ans, hommes ou femmes, qui désirent fonder leur vie chrétienne et réfléchir à leur choix de vie. Ils reçoivent en équipe une mission d’Église de 10 mois.

La Maison Saint-André, un cadre propice pour le discernement Dans une maison à taille humaine et dans une ambiance fraternelle, les jeunes pourront vivre dans une atmosphère de colocation : tours de cuisine, d’entretien du potager, du jardin… Tout le monde met la main à la pâte ! Les jeunes ont un mode de vie très simple, ouvert sur le quartier et propice à la découverte des différences. En plus d’une vie intérieure dense (vie de prière, vie fraternelle, lecture de la Bible, formations, accompagnement spirituel…), commune à tous les habitants de la Maison, les propédeutes vivront une initiation à la spiritualité sacerdotale et un engagement pastoral auprès des plus pauvres. Hugo, propédeute du diocèse de Lille, a servi cette année des petits-déjeuners aux personnes en précarité accueillies par l’association Magdala. Il a aussi organisé des temps de prière et de jeux avec les internats de salésiens, a visité des malades et fait de la catéchèse.

 

Soutenons les vocations
et la formation des séminaristes,
DONNONS !
VOS DONS POUR LA FORMATION DES SÉMINARISTES
donnons-lille.catholique.fr

 

À quoi servira mon don ?
> Le montant d’une année de formation d’un séminariste s’élève chaque année à plus de 33 000 €.
Ce coût comprend l’hébergement, les repas et la scolarité des séminaristes, mais aussi leurs frais de transport, leurs cotisations sociales et leur indemnité de subsistance. C’est le diocèse – grâce à ses donateurs – qui finance intégralement cette formation.

> Par ailleurs, les frais courants de l’année de propédeutique sont aussi assumés par le diocèse : gîte, couvert, assurances, frais de scolarité, retraites… Il est également envisagé de proposer aux propédeutes de partir en fi n d’année à l’étranger réaliser une mission au service de l’Église universelle.
Chaque don est donc nécessaire !