Fonds de secours et de lutte contre les abus sur mineurs SELAM

La révélation notamment depuis les années 2000 des nombreux cas d’agressions sexuelles commises sur des mineurs et des souffrances et séquelles que ces crimes et délits engendrent chez les personnes victimes a provoqué une prise de conscience nationale de la nécessité de lutter contre ce fléau terrible dans l’ensemble de la société française. Il s’agit là d’une cause d’intérêt général et d’une urgence nationale.

L’Église catholique est d’autant plus concernée par ce drame que de telles violences sexuelles sur des mineurs ont aussi été commises par des prêtres et religieux. C’est pourquoi les évêques de France réunis en Assemblée plénière ont décidé en mars 2021 de mettre en œuvre des mesures de lutte contre ces violences et d’assistance aux personnes victimes, quand elles étaient mineures, d’actes d’abus sexuels commis par des clercs ou des religieux. Ce dispositif comprend notamment un volet mémoriel, un volet préventif, un volet de suivi des auteurs et un volet de secours consistant en une contribution financière aux besoins des personnes victimes sur leur chemin de restauration et de résilience.

Il a été abondé en premier lieu par les évêques eux-mêmes, dans un deuxième temps par les diocèses, notamment par des ventes immobilières, et par toute personne qui se sent solidaire de cette mission de soutien et d’accompagnement des personnes victimes dans leur chemin de reconstruction et de prévention et formation pour la lutte contre les abus. 

Mgr Ulrich nous en parle ainsi : “Il est certain que nous n’irons pas chercher dans les dons que vous avez fait en les destinant au Denier, aux Vocations, aux maisons diocésaines, aux chantiers, aux souscriptions paroissiales, etc. : ce que vous donnez à l’Association diocésaine est fait pour la mission de l’Église.

Nous allons chercher ailleurs et autrement, nous commençons des inventaires. C’est pourquoi aussi nous avons ouvert un Fonds de dotation qui peut être alimenté par tous ceux – qu’ils soient évêques, prêtres ou diacres, laïcs ou religieux – qui se disent : c’est bien cette Église que j’aime et à laquelle j’appartiens qui a manqué de vigilance, j’en suis solidaire et j’assume une part de la responsabilité qu’elle reconnaît.” Mgr Ulrich, Archevêque de Lille

Pour faire votre don

En ligne : Fonds de dotation SELAM – fonds-selam.fr

• par virement sur le compte dont voici les coordonnées :
Titulaire du compte : Fonds SELAM
IBAN : FR76 3000 3016 7800 0501 1439 621
BIC : SOGEFRPP
en indiquant comme référence de virement :
VOTRE NOM + 077921

• par chèque, à l’ordre du Fonds SELAM, à l’adresse suivante :
Fonds SELAM
70 boulevard de Magenta
75010 Paris
en joignant ce document à votre envoi.
Lorsque votre don aura été reçu et enregistré, vous recevrez une confirmation par e-mail.
Un reçu fiscal ne vous sera envoyé que si vous en faites la demande à merci@fonds-selam.fr.