Pourquoi la messe ?

  • Mise en ligne : 09/08/2017
communion-2110404_960_720

Nous ne pouvons vivre notre foi tout seul

Comme le Christ, dans l’Évangile, guérissait les malades en les touchant, à la messe, le Christ nous touche et se laisse toucher, dans son corps mystique (l’Église) et eucharistique (l’hostie). Il nous sauve… et, petit à petit, il change notre vie. Voilà pourquoi la messe est le cœur, le sommet et le centre de la vie chrétienne. Et plus nous serons conscients que nous ne pouvons vivre notre foi tout seul, plus nous nous rendrons compte de la nécessité d’aller à la messe, où le Christ nous donne des frères et des sœurs. « L’Eucharistie fait l’Église » disait saint Jean-Paul II : à la messe, nous trouvons notre place dans l’Église qui est le Corps du Christ.
Les gestes et paroles de la messe sont comme un cadeau précieux donné par l’Église. Grâce à eux, nous pouvons nous adresser à Dieu, le remercier, répondre à son amour qui nous précède toujours.

C'est Jésus lui-même a institué la messe. Le soir du Jeudi saint, il fait déjà librement l’offrande de sa vie : « Ceci est mon corps… Ceci est mon sang… » C’est ce dernier repas (la Cène) qui donne le sens de la Passion de Jésus. Puis le Christ ajoute : « Faites ceci en mémoire de moi. » Fidèles depuis ce jour à ce commandement, les Apôtres, puis les évêques leurs successeurs, et les prêtres, ont perpétué le sacrifice eucharistique jusqu’à aujourd’hui.