Pèlerinage Abbayes bénédictines en Italie

Mardi 6 avril

Trajet et arrivée à Florence dans l’après-midi. Visite de  l’abbatiale de San Miniato al Monte. Perchée sur les collines de la ville, elle offre l’une des plus belles vues de Florence et notamment le dôme de Sainte-Marie-des-Fleurs. Le couvent est actuellement occupé par des moines bénédictins olivétains.

Messe d’ouverture du pèlerinage à l’abbatiale.

Mercredi 7 avril

Visite au couvent San Marco pour y admirer le cycle de fresques de Fra Angelico. Moine appartenant à l’ordre dominicain, il était aussi l’un des principaux artistes de l’époque de la Renaissance à Florence. Messe à Florence.

Sur notre route, nous visiterons le monastère de Badia a Passignano, situé dans le merveilleux cadre des collines du Chianti. Nous visiterons le cloître et le réfectoire à l’intérieur duquel Ghirlandaio a peint une très belle fresque de la Cène. Avant d’arriver à Sienne, nous profiterons de notre présence dans cette belle région pour visiter une cave et déguster un verre de Chianti.

Jeudi 8 avril

Direction de la ville de Torri, au sud de Sienne, pour y visiter l’abbaye de Santa Mustiola, édifiée au XIIIe siècle. Messe à l’abbaye de Santa Mustiola.

Découverte de la ville de Sienne et évocation de Sainte Catherine : promenade sur la Piazza del Campo, centre névralgique de la ville et place reconnue comme l’une des plus belles du monde, visite du duomo dont la richesse en fait l’un des joyaux de la ville, visite du sanctuaire de Sainte-Catherine, grande sainte du XIVe siècle, a été faite patronne de l’Italie puis de l’Europe par Jean-Paul II.

Vendredi 9 avril

Direction Asciano, où se dresse l’abbaye de Monte Oliveto Maggiore. Fondée en 1313 par Saint Bernardo Tolomei, elle est la maison-mère de la congrégation bénédictine des Olivétains. Messe à l’abbaye.

Découverte de l’abbaye de Sant’Antimo. Les bâtiments ocres de l’église s’étalent dans un vallon verdoyant. Occupé depuis 1992 par des chanoines réguliers de l’Ordre de Prémontré venus de France, ce joyau de l’art roman des XIe-XIIe siècles construit par les moines bénédictins du Monte Oliveto résonne du chant millénaire de l’Eglise dans un cadre naturel digne des plus beaux paysages de Toscane.

Poursuite vers OrvietoOrvieto était un important centre étrusque dans l’Antiquité puis place forte papale où se réfugia Clément VII durant le sac de Rome en 1527. Visite du Duomo.

Samedi 10 avril

Direction Farfa, dont l’abbaye bénédictine est l’une des plus célèbres du Moyen Age, sous la protection de Charlemagne.

L’après-midi, nous nous rendrons à Subiaco. C’est ici, au Ve siècle, que saint Benoît de Nursie, qui se retira dans une grotte durant trois ans, établit les fondements de la règle des Bénédictins. Messe à Subiaco.

Dimanche 12 avril

Direction Monte Cassino. Fondée par Saint Benoît en 529, elle est avec Subiaco le berceau de l’ordre bénédictin. La grande abbaye, où Saint Thomas d’Aquin a passé son enfance, conserve des bâtiments imposants. Messe d’envoi à Monte Cassino.

Trajet de retour.

 

Programme détaillé et inscription dans le fichier ci-dessous