Les rituels de Pâques expliqués aux enfants

  • Mise en ligne : 13/03/2018
140311874

Œufs, cloches, agneau pascal et bougies

Jusque dans nos fêtes familiales,
les rituels de Pâques sont issus de notre foi.

À vous de le rappeler aux plus jeunes !

Les œufs et les cloches

Comme le veut la coutume, vous avez caché quelques œufs dans le jardin... mais savez-vous pourquoi ? Ils sont les symboles de la fécondité et de l’espérance donnée par Pâques. La légende veut que les cloches aillent en pèlerinage à Rome. Elles partent après avoir sonné le Gloria du Jeudi saint et reviennent au matin de Pâques en carillonnant, chargées d’œufs qu’elles répandent dans les jardins.

Plus prosaïquement, les œufs ne se consommaient pas autrefois lors du Carême et s’entassaient pendant quarante jours. Pour s’en débarrasser, les adultes les donnaient aux enfants. À partir du XIIIe siècle, les œufs peints apparaissent en Europe, souvent coloriés en rouge en référence au sang du Christ. Aujourd’hui encore, au gré de leur imagination, les enfants peuvent décorer les œufs de peinture, gommettes, plumes, glitter pailleté...

Nappe blanche, fleurs et lumière

Dimanche de Pâques : table de fête ! Sur la nappe blanche, couleur de la résurrection, les bougies répandent une joyeuse lumière, symbole du Christ Ressuscité, vainqueur de la mort et des ténèbres.

Prévoyez des petits bouquets de pâquerettes, jonquilles, lilas ou coucous. Sacrifiez quelques branches de prunus aux fleurs roses, de forsythia aux fleurs jaunes, ou de pommiers aux fleurs blanches. Ces fleurs marquent l’arrivée du printemps et le retour de la vie. Elles témoignent de cette vie éternelle et de la béatitude que le Christ vient nous rendre.

De l’agneau au menu

Il est de tradition de servir en ce dimanche de l’agneau, plat du Jeudi saint et de la pâque juive. Cet animal doux qui se laisse mener à l’abattoir symbolise en effet le Christ et son sacrifice. La provision d’œufs se dégustait jadis en omelette, le jour de Pâques. On la repousse à présent au lundi.

En dessert, la coutume privilégie les biscuits riches en œufs : brioche, pain d’épices, biscuit à la fleur d’oranger. Il existe en Alsace un biscuit en forme d’agneau, appelé osterlamm, « agneau pascal ».

Les chocolats

Certains représentent un lapin ou un lièvre blanc car dans les pays germaniques, c’est lui qui apporte les friandises aux enfants. Quant au poisson, il correspond au cryptogramme des premiers chrétiens persécutés. Du grec Ichtus, ils traduisaient chaque initiale ainsi : Jesu Christos Theou Uios Sôter « Jésus-Christ, de Dieu le Fils, Sauveur ».

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité, alléluia !

Joyeuse et sainte fête de Pâques à tous !

Source : http://www.famillechretienne.fr

Lire aussi