La Marlière

  • Mise en ligne : 06/07/2017
Marliere-TG

Un sanctuaire pour la Vierge

Pèlerinage à Notre-Dame de la Marlière -Tourcoing

Construite au XVIIe siècle, l'église Notre-Dame de la Marlière était surmontée d'une statue de la Vierge qui détourna son regard de la Flandre flamande et l'orienta vers la France pour chasser la peste qui s'y abattait. Depuis, des centaines de pélerins s'y rendent chaque année. L'église forme un ensemble assez rare avec ses 3 sanctuaires juxtaposés entre 1745 et 1875.

Le début du pèlerinage

En 1709, le peuple de France doit faire face à une terrible disette. A la suite d'un voeu solennel, le curé de Tourcoing, l'abbé Delahaye, conduit pendant neuf jours sa paroisse à la chapelle de la Marlière. C'est le début de nombreux pèlerinages et déjà la nécessité d'agrandir la chapelle se fait sentir.
En 1745, le plan d'un nouveau sanctuaire est tracé par un R.P. Jésuite. L'inauguration a lieu en 1748.
A dater de cette époque, la chapelle de la Marlière est considérée comme une succursale de l'église saint Christophe (Tourcoing).

Désormais, il a lieu tous les ans au moi de mai.

Pour le père Boulet, «l’important est que les gens se sentent accueillis. Ce ne sont pas forcément des fidèles, et c’est leur cœur que nous devons toucher. Beaucoup de ces pèlerins, nous ne les reverrons pas, dit le père Guerrien. Mais regardons ce que fait Jésus. Dans la plupart de ses rencontres, il ne se pose pas de question, et nous ne savons pas ce que deviennent ces personnes, par exemple la Syro-phénicienne… (Mc 7,26).» 

Témoignage

Raymonde participe tous les ans: «À travers la Vierge, je me confie à Jésus. Je prie pour ma famille et pour tous les gens que je connais. La Vierge Marie, mère du Christ, comprend toutes nos misères et nous aide à les supporter. En passant la porte de la miséricorde, je me suis sentie apaisée.»

Permanence accueil

443 rue des Trois Pierres le lundi de 17h30 à 19h
Tél. 03 20 76 86 77
saintefamilletg@lille.catholique.fr

Lire aussi
A vivre aussi
Agenda