Du jamais vu !

  • Mise en ligne : 31/05/2018
Croix

Newsletter diocésaine de juin 2018

"Cent cinquante-cinq mille impacts de foudre depuis le début du mois. Du jamais vu depuis telle date!..." clament les services météorologiques haut et fort comme le tonnerre, tandis que nos températures orageuses sont de plus en plus précoces.

Jésus sourirait sans doute sur notre façon de prévoir le temps ou de commenter son imprévisibilité.
Puis je me permettre de rester sur ce "jamais vu" ? Non pour épiloguer son caractère scientifique. Mais pour en élargir la perspective à notre relation au Christ. Pour nous souhaiter un autre "jamais vu !" Nous souhaiter un inédit de la foi, de l'espérance et de la charité. Nous souhaiter l'émerveillement sans cesse renouvelé de l'œuvre de Dieu dans le cœur des hommes aujourd'hui.
Tant de choses risquent en effet de nous blaser dans l'existence. L'évangile garde-t-il sa fraîcheur novatrice ? Les dires et les actes de Jésus nous étonnent ils toujours ? "Jamais homme n'a parlé comme cet homme !" (Jean 7,46). Allons encore plus loin dans notre désir.

Jésus, qui sait ce qu'il y a en chacun de nous mieux que nous-mêmes, tressaillerait-il de joie devant le "jamais vu" de notre dynamisme intérieur et de notre générosité altruiste ? Plutôt que de nous complaire dans un illusoire miroir, il serait bon d'entendre de Jésus à notre endroit : "Même en Israël, je n'ai trouvé foi si grande" (Luc 7,9)

L'été se dessine devant nous. Les bouleversements climatiques ne sont certes pas un moindre sujet. Mais qu'ils n'occultent pas un autre type d'étonnement aux profondeurs de notre être.

Nos supports diocésains partagent de belles pépites de ce chemin d'évangélisation.
Durant ce temps estival, et bien au-delà, déployons l'énergie de notre cœur et de notre intelligence : soyons heureux de nous étonner du Christ.
Espérons humblement être dignes à ses yeux de l'étonner de notre disponibilité à sa grâce !

Mgr Bernard Podvin
Missionnaire de la Miséricorde

Lire aussi