Florence Ducroiset

  • Mise en ligne : 02/08/2018
f-ducroiset

Portrait de la nouvelle directrice du CIPAC

 

En septembre 2018, l’équipe d’animation du Centre Interdiocésain de formation Pastorale et Catéchétique (CIPAC) sera en partie renouvelée avec, entre autres, la nomination d’une nouvelle directrice : Mme Florence Ducroiset, 54 ans, qui vient du diocèse d’Arras. Elle se présente à nous :

 

« J’ai fait des études aux Etats Unis (agrégée d’Anglais, spécialité de civilisation nord-américaine, australienne et maori) et de théologie. J’ai également suivi un parcours de théologie aux instituts catholiques de Paris et de Lille.

Mon parcours en église est fortement lié à la foi de mes parents, de leur engagement dans le mariage, dans une vie familiale aimante, ouverte, au service de l’Eglise et de la communauté civile. Tous deux ont été très engagés dans le pèlerinage à Lourdes du diocèse de st Flour. Ils m’ont transmis le souci des autres, notamment des plus vulnérables, la responsabilité au sein de la société civile par le développement de compétences professionnelles propres, la prière. Un événement m’a fortement marquée : le Congrès eucharistique International de Lourdes en 1981(ancêtre des JMJ).

Pendant 5 ans j’ai accompagné une équipe diocésaine de catéchuménat et depuis 1987 je suis membre de la Communauté de Vie Chrétienne (CVX). J’ai longtemps été engagée dans le Mouvement ATD Quart-Monde, suite à une rencontre avec le Père Joseph Wresinski. Je fais partie d’une association culturelle car je très intéressée par les arts !

En 2014 le vicaire épiscopal du diocèse d’Arras, Paul Agneray, m’a appelée à rejoindre le Service de la Formation Permanente du diocèse. C’est un vrai choix de vie, décidé en commun avec mon conjoint. Ma mission, diverse, me donne beaucoup de joies ! Dans le travail en collaboration, dans la diversité des personnes rencontrées et dans « l’appétit » théologique des adultes qui ne se dément pas au fil des années !

Au CIPAC, depuis 2016 j’assure les cours de Morale Fondamentale et Spéciale. Les trois évêques du LAC m’ont appelée à devenir directrice de ce centre, appel formalisé par Mgr Ulrich, président du CIPAC.

Plusieurs raisons m’ont donné envie d’accepter :

  • La confiance des personnes qui m’ont appelée à cette mission, qui s’exerce en équipe, l’équipe d’Animation du CIPAC, que je remercie ; je salue particulièrement M. Philippe Barras, auquel je succède.
  • Travailler à une formation d’adultes, avec sa spécificité (dialogue, prise en compte de leur expérience de vie, de foi, de mission, un accompagnement et un discernement personnalisés).
  • Se mettre au service des Animateurs/Animatrices laïcs en pastorale, de l’exercice de leur métier, avec ses dynamismes, ses bonheurs, mais aussi ses interrogations, voire ses souffrances.

 

L’exhortation apostolique du Pape François, « la joie et l’allégresse » m’a beaucoup éclairée, en particulier le paragraphe 172 :

‘(…) le discernement priant doit trouver son origine dans la disponibilité à écouter le Seigneur, les autres, la réalité même qui nous interpelle toujours de manière nouvelle. Seul celui qui est disposé à écouter possède la liberté pour renoncer à son propre point de vue partiel, insuffisant, à ses habitudes, à ses schémas. De la sorte, il est vraiment disponible pour accueillir un appel qui brise ses sécurités, mais conduit à une vie meilleure (…)’ »

 

Propos recueillis par Maryse Masselot

 

 

Lire aussi