"Faites de l'Espérance"

  • Mise en ligne : 27/06/2018
amitie-esperance

Une rencontre pour les personnes fragilisées par la souffrance psychique et de leur entourage.

Le 29 septembre 2018, Accueil Marthe et Marie à Lomme


Un « compagnonnage fraternel » est proposé aux personnes fragilisées par la souffrance psychique traversée soit lors d’épreuves douloureuses, soit dans la dépression ou encore en lien avec des maladies ou troubles mentaux.
Depuis 40 ans, portant le souci de leur dimension spirituelle, Amitié Espérance partage celui-ci au sein de la Pastorale de la santé et propose ce cheminement aux trop nombreuses personnes enfermées dans cette souffrance.

 

La rencontre régionale qui se tiendra à Lomme, Accueil Marthe et Marie, le 29 septembre a pour thème : « Faites de l’Espérance ». Nous la souhaitons être un lieu et temps qui permettent aux participants de raviver la flamme de l’Espérance qui les habite par l’amitié, la convivialité et le partage Eucharistique.


Trop de personnes traversent l’épreuve de la souffrance psychique et ne trouvent que difficilement des réponses à l’enfermement, au désert spirituel souvent lié à celle-ci. Par la participation à la vie du mouvement et aux rencontres de groupe, Amitié Espérance propose une relation nouvelle à construire ensemble : les personnes deviennent points d’appui les unes pour les autres et les autres pour elles-mêmes. La vie dans le groupe engage de ce fait une relation nouvelle avec soi-même (cheminement vers le meilleur de soi) à la rencontre du Christ présent et vivant en elles.
Si le déni est la première réponse à cet état de santé et aux difficultés qu’il engendre, il nous faut donc aborder sans jugement, sans peur une rencontre qui nous renvoie à nos propres fragilités.
Osons la rencontre !
Sont bien sur invitées les personnes directement concernées par la souffrance psychique mais également les personnes qui souhaitent connaître le mouvement pour le proposer à d’autres afin qu’il devienne chemin d’Espérance.

Le mouvement Amitié Espérance né à Lourdes d’un CRI émis par des personnes en souffrance psychique : « nous avons besoin de cette dimension spirituelle, de cette espérance ! » fête ses 40 ans.
La réponse du fondateur, le père LOUIS JOSEPH MINIOU, fut celle-ci : « L'amitié, la rencontre, le partage, l'entraide, la solidarité et l'espérance, c'est la réponse à l'une des formes de pauvreté qui affecte le plus la personnalité humaine, la lucidité, la maîtrise des comportements. »
Au fil de ces années, faisant de la fragilité de ses membres une force, le mouvement s’est construit.
Il est aujourd’hui organisé dans 35 diocèses dont ceux de Lille (6 groupes), Arras (2 groupes) et Cambrai (1 groupe).

A vivre aussi
août 2018
septembre 2018
octobre 2018
novembre 2018
décembre 2018
janvier 2019
février 2019
mars 2019
avril 2019
mai 2019
juin 2019
juillet 2019