Entrons dans l’Avent

Quelle étrange période ! On s’était presqu’habitué à ce que tout se passe bien, à ce que tout se répète, à ce que tout continue comme on l’avait toujours fait. La Covid 19 a mis à mal nos habitudes, y compris celles de l’expression de notre foi et des rythmes de l’Église.

Les mois passent. Et c’est maintenant l’Avent. Il ne faut pas rater l’événement de Noël.

Mais comment ? Avant tout croire que le Seigneur que nous allons accueillir est déjà là. Il nous précède, mêlé aux foules humaines, souvent incognito.

Notre « travail » d’Avent ? Le repérer, le reconnaître. L’accueillir dans nos vies sous l’apparence d’un frère à aimer, à secourir. Tous les textes liturgiques seront à lire avec des yeux de chair. Nous les prendrons comme une loupe pour contempler nos jours et découvrir qu’une Vie – celle du Christ – se cache déjà en toute vie. Son Esprit éveillera en nous l’intelligence du cœur qui nous rendra capable de célébrer Noël avec justesse. Nous reconnaitrons dans l’Enfant de la crèche celui qui passe tout humblement sur nos chemins.

Père Raphaël Buyse