Décès du père Arnauld Chillon

  • Mise en ligne : 20/04/2018
Arnauld Chillon

Prêtre du diocèse de Lille, Recteur de la cathédrale Notre-Dame de la Treille, Chanoine titulaire, membre du Chapitre cathédral

Le père Arnauld CHILLON

Prêtre du diocèse de Lille
Recteur de la cathédrale Notre-Dame de la Treille
Chanoine titulaire, membre du Chapitre cathédral

« Christ est ressuscité.
Nous sommes ses envoyés.
Et nous ne cessons de rendre grâce. »


Successivement
Vicaire et chargé de la pastorale des jeunes à Dunkerque,
Aumônier des lycées de Marcq et curé de la paroisse Saint Vincent et Saint Jean-au-Quesne,
Doyen de Marcq en Baroeul
et curé de la paroisse du Sacré Coeur à Marcq en Baroeul,
Doyen de Mons en Baroeul et Villeneuve d’Ascq,
Curé de la paroisse de Cana à Villeneuve d’Ascq,
Directeur pastoral du service diocésain des pèlerinages,
Recteur de la Cathédrale Notre Dame de la Treille
et Doyen de la ville de Lille
en charge des grands rassemblements diocésains,

Le père Arnauld Chillon est décédé jeudi 19 avril 2018 à l’âge de 53 ans, dans la 26ème année de son sacerdoce (Né à Roubaix en 1964 et ordonné en 1992). Nous partageons la peine de sa famille et de ceux qui l’ont connu. Dans nos prières, nous le confions au Seigneur dans cette vie nouvelle auprès du Père.
Ami du Christ, il avait à coeur de proposer les sacrements au coeur de belles liturgies, priantes, chantantes, où chacun avait sa place. Passionné par la mission que le Seigneur lui avait confiée, il portait sans relâche à tous la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu. Cette mission le faisait vivre, et il a eu à coeur de la porter jusqu’au bout, même dans la maladie, au coeur des célébrations pascales notamment.
Homme de relations, il était capable de mobiliser pour la mission. Il avait l’art de solliciter les personnes dans ce qu’elles pouvaient faire, tant dans la réalisation concrète que dans l’apport d’un savoir intellectuel, avec les témoins du Centenaire du diocèse ou les conférences de Carême par exemple.
Ministre de la communion, il était capable de fédérer et de faire travailler ensemble des équipes.
Avec sa créativité, il apportait à notre Eglise diocésaine une certaine forme d’inventivité. Il osait proposer des choses nouvelles, en y invitant de nombreux artistes notamment au sein de la cathédrale qu’il a su ouvrir jusque sur son parvis, et même au-delà.
Homme de proximité, il savait trouver le ton juste en fonction de son auditoire et rejoindre les personnes dans le très concret de leur vie.
Et jusque dans ces dernières semaines, le père Arnauld Chillon a eu à coeur de nous ouvrir vers l’avenir pour y apporter sans relâche l’Amour et la Miséricorde de Dieu à tous les hommes.
La messe des funérailles sera célébrée mercredi 25 avril 2018 à 11 heures à la cathédrale Notre-Dame de la Treille.
Dans l’attente des funérailles, le Père Arnauld Chillon repose dans la chapelle des chanoines de la Cathédrale (Visites de 10h à 18h30 à partir de dimanche 22 avril). Une veillée de prière y réunira parents et amis le mardi 24 avril à 19H30. Selon la volonté du père Arnauld, des dons peuvent être faits au profit de la refondation du séminaire.
 

Lire aussi