CCFD - Climat et Droits de l’Homme

  • Mise en ligne : 14/03/2019
P1010631

Soirée d'échanges

Faut-il recourir aux mécanismes juridiques de protection et de promotion des Droits de l’Homme pour faire face aux défis climatiques ?

Le CCFD-Terre Solidaire de Lille a proposé le 7 février 2019 une soirée d’échanges à Villeneuve d’Ascq. Le but était de monter comment les Droits de l’Homme permettent de lutter contre le réchauffement climatique et la faim dans le monde. Sylvie Bukhari-de Pontual, Présidente Nationale du CCFD-Terre Solidaire, avocate, a aidé le public venu nombreux à comprendre où en sont les liens entre Droits de l’Homme et climat.

Un dialogue a ensuite été entamé avec Silvia Bartolini, avocate, Professeur invité auprès de l’Université catholique de Lille et deux de ses étudiantes en droit. L’échange s’est poursuivi avec la salle. Ont notamment été mis en avant les droits à la sécurité alimentaire, la vie, la santé. On s’est interrogé sur l’attitude de certains dirigeants politiques et de l’industrie.

Une place toute particulière a été donnée aux migrants climatiques. Les propos des intervenantes étaient étayés de nombreux exemples d’actions militantes menées au nom du droit. Toute la planète est menacée par le changement climatique. Le Père Patrick Simonnin, membre de la Délégation diocésaine à l’écologie intégrale du diocèse, a conclu en faisant un rapprochement avec l’encyclique Laudato Si’. Il a en particulier souligné que tout est lié. Les échanges se sont prolongés autour d’un « pot de l’amitié » où les organisateurs avaient été attentifs à s’être procuré des produits issus du commerce équitable.

A travers le CCFD-Terre Solidaire certains mouvements de l’Eglise catholique se rassemblent en effet pour agir « sur les causes plutôt que sur les effets » de la faim et sur les points clés du développement.