2 avril 1944 : le massacre d'Ascq

  • Mise en ligne : 16/03/2018
Tombes_massacre_ascq

Un roman sur cet épisode tragique

Dans la nuit des Rameaux du 1er au 2 avril 1944, les troupes allemandes font un dernier carnage dans le village d'Ascq avant de se retirer. 86 innocents meurent. Une 87e victime décède quelques jours plus tard.Ce drame a sensibilisé nombre d'auteurs dans leur propre sensibilité  à retracer les moments tragiques vécus dans  cette petite commune qu'était, alors, le village d'Ascq.

Mi-Jo Duquesnoy, auteure lambersartoise, a vécu dans cette localité durant sa jeunesse et, à partir, des témoignages entendus, se livre à écrire un roman-fiction presque "savoureux" sur un sujet pourtant bien difficile à évoquer où s'entremêle le réel et le fictif. Elle nous emmène dans la lente et progressive démarche du pardon de Jacques, fils de la 87° victime décédée le lendemain du massacre.

Ce roman est l'occasion de réfléchir au combat pour la Paix. Un appel à la Paix, un plaidoyer pour la réconciliation des peuples.

"J'ai lu avec attention et plaisir ce roman-document dans un style agréable et coulant où transparaissent le respect, la bienveillance et la conviction profonde que la haine n'aura jamais  le dernier mot." Martine Debosque

ChampDelmotte ChampDelmotte  

Le champ Delmotte

de Mie-Jo Duquesnoy

Editions Saint-Martin - Collection Littéraire

138 pages - 16 euros


 

 

 

 

Lire aussi