Congrégation religieuse

SAUVEUR ET DE LA SAINTE VIERGE

soeurs_du_saint-sauveur_villeneuve_dascq

La Congrégation a été fondée en 1834 par Sœur Marie de Jésus du Bourg, à La Souterraine (Creuse), diocèse de Limoges soucieuse d’une vie religieuse adaptée aux besoins des temps et des lieux. Elle choisit pour devise la parole de l’apôtre Paul : « la charité de Jésus Christ nous presse ». Sa spiritualité est d’Ecole Française : elle l’exprime ainsi : « Continuer la vie du Sauveur c’est notre vocation, c’est notre mission ». « Continuer la vie du Sauveur adorateur du Père et rédempteur des hommes, alors qu’il vit en nous sa vie d’union au Père, « sa charité nous presse » et nous envoie vers nos frères pour le manifester et le communiquer ». La Congrégation s’est vite répandue en Limousin, Périgord, Auvergne, surtout dans les campagnes et les endroits les plus démunis, avec instruction des enfants, des femmes, soins aux malades. Mais la crise de 1903 va disperser les Sœurs en fermant de nombreuses écoles. La Congrégation part alors fonder dans les pays voisins Belgique, Espagne, Italie, Angleterre. Une maison sera fondée au Maroc. En 1960 la maison générale est transférée près de Lille dans le Nord à Villeneuve d’Ascq où elle est toujours. Aujourd’hui la Congrégation est réduite et va vers son accomplissement. Deux communautés en Belgique, deux communautés dans le Nord de la France, deux communautés en Limousin, et une en Périgord. Les Sœurs vivent une présence de quartier et de proximité avec les gens, continuant ainsi la mission confiée.