Animateur laïc en pastorale

  • Mise en ligne : 19/11/2018
DSC_8201

En établissement scolaire, paroisse, aumônerie, prison... Quelle est leur mission ?

Le Père Ivan Pagniez, délégué épiscopal chargé de leur accompagnement, nous éclaire.

« L’animateur en pastorale est un laïc homme ou femme, religieux ou religieuse, qui s’engage dans une mission de l’Eglise, pour témoigner et annoncer la présence de Dieu dans le monde. Il reçoit de l’évêque une lettre de mission lui précisant auprès de qui il est envoyé (milieu paroissial, scolaire, hospitalier…) et les partenaires avec lesquels il travaillera au service de la mission.

Il s’agit au départ d’une personne bénévole impliquée et engagée d’une manière ou d’une autre dans l'Église, qui manifeste un goût pour la mission et une capacité à se mettre au service des autres dans une mission pastorale. Elle peut être alors appelée, si elle l’accepte, en vue de devenir animateur en pastorale.

L’animateur en pastorale est appelé par l’évêque à :

 Exercer une responsabilité pour faire vivre l’église locale
  Vivre des missions particulières auprès de personnes différentes, pour le monde hospitalier, la catéchèse, le catéchuménat, les quartiers populaires, les jeunes, la liturgie, les mouvements… »

Si nous devions faire une fiche de poste, nous pourrions mettre : cherchons H/F pour collaborer avec des bénévoles en Eglise; dialoguer, susciter et valoriser l’engagement des chrétiens, élaborer et conduire des projets, coordonner, accompagner, rendre compte, rencontrer l’autre et l’écouter, se laisser transformer et témoigner, à sa mesure, de la personne du Christ.

 

 

Propos recueillis par Maryse Masselot

 

 

Témoignage

Cécile Acquette

Il y a quelques années j’ai été appelé par mon curé, alors que j’étais catéchiste pour mes enfants. Il m’a proposé de me lancer dans l’aventure du caté en profitant de la sortie de modules pour catéchistes. J’ai très vite répondu oui ! Un choix de vie décidé en famille et qui est source de joie depuis 17 ans.

Lire aussi