Accueil de Migrants à la Maison diocésaine de Merville

  • Mise en ligne : 20/03/2019

Communiqué du 20 mars 2019

Depuis le 20 octobre 2018, la Maison diocésaine de Merville, maison d’accueil pour des activités pastorales et lieu de ressourcement spirituel du Diocèse de Lille, héberge à la demande de l’Etat des familles de migrants, jusqu’à 65 personnes. Un premier groupe de migrants avait déjà été accueilli dans la maison cet été jusqu’au 15 octobre 2018.

Ce 20 mars 2019, une partie des familles aquitté la maison pour d’autres solutions d’hébergement ou dans le cadre de leur prise en charge en tant que demandeurs d’asile.

La responsable de la maison, son équipe et le Diocèse de Lille ont accepté que les vingt personnes restantes soient hébergées quelques jours supplémentaires.

Toutefois, cet hébergement, auquel nous avons volontiers consenti, étant donné le caractère d’urgence de la situation, ne pourra pas se poursuivre. Il nous faut aujourd’hui honorer les engagements que nous avons pris auprès de nombreux groupes d’Eglise qui ont réservé, il y a plus d’un an, des salles et des chambres de la maison, pour des sessions de retraite, des temps de ressourcement ou d’activités partagées au sein de leur mouvement.

Le personnel de la maison s’est fortement impliqué, par désir d’hospitalité et de solidarité, aux côtés des associations mandatées par l’Etat, pour faciliter ces accueils depuis près de 8 mois. Nous les remercions vivement d’un tel engagement. Nous comprenons l’émoi que peut susciter cette situation, mais ne pouvons accepter que l’activité de la maison soit remise en cause.

Nous sommes disposés à répondre à nouveau aux sollicitations de l’Etat pour cet accueil d’urgence, dans la mesure où l’activité de la maison le permet, comme nous le faisons par ailleurs dans une autre maison du diocèse, plusieurs paroisses, mais aussi dans certaines familles soutenues par des associations qui se sont constituées en lien avec des paroisses.

Lire aussi