Notre Pape, François

  • Mise en ligne : 01/08/2017
Canonization_2014-_The_Canonization_of_Saint_John_

Jorge Mario Bergoglio est né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine. 

Il est ordonné prêtre le 13 décembre 1969 par Mgr Jamón José Castellano, archevêque émérite de Cordoue .

Après une année à Alcala de Henares en Espagne, il prononce ses vœux perpétuels le 22 avril 1973. Il devient maître des novices à la Villa Barilari, à San Miguel, professeur à la Faculté de Théologie et conseiller pour la Province jésuite.

Le 31 juillet 1973, il est élu Provincial d’Argentine. Entre 1980 et 1986, il est recteur à l’Université de San Miguel et des Facultés de philosophie et théologie. Il est également curé de la paroisse de San José dans le diocèse de San Miguel. Il part ensuite finir son doctorat en Allemagne, puis revient à l’Université del Salvador et enfin, à l’église de la Compagnie de Jésus à Cordoue comme directeur spirituel et confesseur.

Jean-Paul II le nomme évêque titulaire de Auca et auxiliaire de Buenos Aires le 20 mai 1992. Sa devise est «Miserando atque eligendo». Il participe à la IXe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques en octobre 1994 sur la vie consacrée .

Le 3 juin 1997, il est nommé archevêque coadjuteur du même diocèse. Il participe à l’Assemblée spéciale pour l’Amérique du Synode des Évêques en novembre 1997 .
A la mort du Cardinal Antonio Quarracino, il devient archevêque de la capitale d’Argentine, le 28 février 1998.

Créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 févier 2001, du titre de saint Robert Bellarmin.
Papabile en 2005, il est alors sans doute le challenger le plus sérieux de Joseph Ratzinger avec le cardinal Martini.

 

Il est l’auteur des livres Meditaciones para religiosos en 1982, Reflexiones sobre la vida apostólica en 1986 et Reflexiones de esperanza 1992

Lire aussi