Journée diocésaine de la création

  • Mise en ligne : 28/09/2017

1er octobre à Cassel

JOURNÉE DIOCÉSAINE DE LA CRÉATION

1er octobre à 10h30 à la collégiale Notre-Dame,
puis à la salle des fêtes de Cassel.

 

         

 

 

   

Message de Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille

La Paroisse Saint François accueille à Cassel ce 1er octobre la première Journée diocésaine de la Création. Je suis heureux de cette initiative qui va rassembler des hommes et des femmes, des associations, des mouvements d’Eglise, qui ont pris au sérieux l’appel du pape François à «la sauvegarde de la maison commune» dans l’encyclique «Laudato Si’», publiée il y a deux ans, quelques semaines avant la «COP21», conférence sur le climat qui se tenait à Paris.

Cette parole du pape a été accueillie dans le monde entier, bien au-delà des milieux catholiques. Lors de sa parution, je soulignais qu’il y avait dans cette encyclique une parole neuve : habitants de cette terre, nous la recevons comme un don merveilleux pour développer une vie juste et fraternelle pour la famille humaine. Nous en sommes tous gardiens et responsables de notre maison commune. Et c’est aussi une parole enracinée dans notre tradition biblique et chrétienne : dès 1971, le Pape Paul VI avait signalé notre responsabilité dans la protection de l’environnement, qui inclut la nature et la vie de tous : une surexploitation détruit la nature, et atteint injustement les plus pauvres.

L’encyclique fait un constat fondé et argumenté de la crise écologique actuelle, montrant sans détour la gravité extrême du problème… Mais elle aborde aussi la question d’une manière originale, proposant la notion d’ «écologie intégrale». Plutôt que de centrer le discours sur le seul rapport à la nature et la gestion des ressources naturelles, à partir de la question écologique, elle interroge le sens de la vie toute entière : la vie humaine par rapport à celle de tout être vivant, le style de vie individuel et collectif et la signification donnée à l’idée de progrès.

Les Eglises chrétiennes continuent à se mobiliser pour sensibiliser à ces enjeux d’écologie intégrale. Il y a quelques jours, le 16 septembre a été lancé à Paris, dans une démarche œcuménique, le label «Eglise verte», proposé à toutes les paroisses et communautés locales, dans le but d’encourager, chez les acteurs chrétiens, une véritable conversion écologique.

Je vous donne rendez-vous le 1er octobre pour célébrer le Seigneur avec Saint François d’Assise, et partager nos expériences, nos initiatives et nos projets au service de la vie humaine et de la planète.

 

† Laurent Ulrich, Archevêque de Lille

 

 

Contacts

Patrick Simonnin – 06 82 69 67 63

Anne-Sophie Hourdeaux – 06 73 72 27 81

 

Merci de faire bon accueil au dossier ci-joint.

Bienvenue à Cassel pour couvrir cette rencontre.

 

Pourquoi une journée de la Création ?

Le pape François, avec l'encyclique Laudato Si, a appelé à une « conversion écologique » (voir extraits ci-après). Cela a entraîné une dynamique dans l’Église, afin de faire de l'écologie une priorité des communautés chrétiennes.

Des délégués à l'écologie ont été nommés en France dans les diocèses pour accompagner cette démarche de fond dans l’Église. Leur but : recenser et soutenir les initiatives écologiques des communautés ; informer et sensibiliser ; créer des liens entre les acteurs de la dynamique écologique.
 

Buts de la journée du 1er octobre à Cassel

  • Permettre la rencontre entre les chrétiens et les acteurs de la transition énergétique, chrétiens ou non.
  • Commencer à créer un réseau de personnes intéressées pour aller plus loin, car la journée n'est qu'un commencement, un lancement d'une dynamique.
  • Recueillir les initiatives déjà en cours, les questions, les idées.

 

Extraits de l'encyclique Laudato Si

« Cette sœur (notre maison commune) crie en raison des dégâts que nous lui causons par l’utilisation irresponsable et par l’abus des biens que Dieu a déposés en elle. Nous avons grandi en pensant que nous étions ses propriétaires et ses dominateurs, autorisés à l’exploiter. »

« Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale. Les possibilités de solution requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature. »

« Un effort de sensibilisation de la population incombe à la politique et aux diverses associations. À l’Église également. Toutes les communautés chrétiennes ont un rôle important à jouer dans cette éducation. »

« Une écologie intégrale est aussi faite de simples gestes quotidiens par lesquels nous rompons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme. »

 

Quelle organisation ?

La journée s'ouvre par une messe d'action de grâces à 10h30 à la collégiale Notre-Dame, en lien avec le thème de l'écologie. Cette messe sera présidée par Mgr Ulrich.

Des stands présenteront des initiatives liées au développement durable, à la salle des fêtes de Cassel.

À 14h, un grand témoin, le père Dominique Lang, partagera sur le thème : « La révolution Laudato Si, un printemps pour l'Eglise ».

 

Qu'est-ce que le label « Eglise verte » ?

Il a été lancé ce samedi 16 septembre à Paris dans une démarche œcuménique (catholiques, orthodoxes et protestants).

Un questionnaire en ligne permet désormais de faire un "éco-diagnostic" de la démarche écologique des paroisses, monastères et groupes chrétiens, autour de 84 questions concernant les bâtiments, les célébrations, les terrains, le mode de vie, l'engagement local et global.

Ceci permettra de déterminer un « niveau » de label lié aux plantes bibliques : graine de sénevé (niveau initial), lis de champs (niveau 1), cep de vigne (niveau 2), figuier (niveau 3 et cèdre du Liban (niveau 4).

En janvier 2018, une autre étape sera proposée, avec des outils qui permettront d'aller plus loin.

 

En savoir plus : www.egliseverte.org

 

Exemples de démarches écologiques dans le diocèse de Lille

  • Un service civique a été recruté à Tourcoing pour préparer la création d'un jardin partagé avec des habitants.
  • La bénédiction des animaux a lieu tous les ans à Chéreng.
  • Le séminaire de Lille a des poules, des ruches et se forme à la permaculture.
  • Des panneaux solaires ont été installés sur l'église de Wavrin.
  • Des lectures de «Laudato Si’» ont été organisées dans les paroisses.
  • Des paroisses ont projeté le film Demain.
  • La pastorale du tourisme organise des marches et des temps spirituels en lien avec la nature.

 

Lire aussi